Vieillissement

handicapLa vieillesse est très souvent représentée comme un handicap. Après avoir exploré cette représentation, les auteurs s’arrêteront sur les situations où apparaît une source de dépendance spécifique : la démence. Dans un premier temps sera alors développée la reconnaissance de ce handicap par la famille, puis par les institutions sanitaires et sociales. Dans un second temps seront repris les principaux modes de réaction et de réorganisation des appareils psychiques familiaux et individuels..

Lire la suite fleche
Source : www.cairn.info

Lectures : 212 Commentaires
Notez cet article:
2

Auprès de jeunes adultes, voire d’enfants, souffrant de conflits névrotiques, les psychanalystes sont habitués à rechercher l’origine des troubles névrotiques dans la réactivation d’un conflit précédent. La découverte et la compréhension du passé leur permettent d’éclairer la conflictualité d’aujourd’hui à partir de l’analyse du transfert ; ils proposent une compréhension selon une perspective génétique.
Auprès d’adultes présentant des défaillances de la psyché, ils portent leurs efforts sur les instances dont l’insuffisance est jugée responsable de somatisations, comme en clinique psychosomatique ; ils choisissent alors une approche structurale.
Les sujets vieillissants dont les troubles appartiennent aux groupes précédents, nous apprennent néanmoins à privilégier une troisième voie : puisque le temps des restructurations mentales est passé, que l’enquête génétique serait interminable ainsi que l’avait bien vu Freud, mieux vaut porter les efforts analytiques sur le processus lui-même, c’est-à-dire sur la vie mentale d’aujourd’hui. Autrement dit, au cours de la seconde moitié de la vie du patient – mais aussi de la seconde moitié de la vie de l’analyste – l’ambition thérapeutique se centre d’abord sur le présent, sur la vie mentale telle qu’elle est relancée par le jeu transférentiel, tout en visant les interprétations génétiques et structurales encore possibles.

Lire la suite fleche
Source : www.spp.asso.fr

Lectures : 2609 Commentaires
Notez cet article:
6

mots2L’âgisme (c’est-à-dire l’ensemble de nos stéréotypes négatifs concernant les personnes âgées) a de nombreuses conséquences négatives tant pour le patient âgé lui-même qu’au sein de la relation entre le patient et le personnel soignant. Nous aborderons dans le cadre de cet article quelques éléments de littérature illustrant les conséquences de l’âgisme sur les attitudes de soins.

Lire la suite fleche
http://agisme.fr

Lectures : 2275 Commentaires
Notez cet article:
5

eros-thanatosLorsqu’au siècle dernier Claude Balier a publié l’article historique intitulé : « Pour une théorie narcissique de la vieillesse », cette dernière restait encore largement une question personnelle, pour ne pas dire privée. Aujourd’hui où le vieillissement intéresse toutes les structures de nos sociétés occidentales, le narcissisme continue d’en occuper sans conteste le premier plan. Mais il appartient de plus en plus au domaine des représentations individuelles et collectives, au détriment de sa nature libidinale, c’est-à-dire pulsionnelle.

Lire la suite fleche
Source : www.cairn.info

Lectures : 1985 Commentaires
Notez cet article:
5

bienvieillirNotre espérance de vie humaine a fait un bond gigantesque au cours de ces dernières décennies. Il peut s’agir d’une nouvelle fort réjouissante si notre vieillissement ne rime pas fatalement avec déchéance physique et décrépitude intellectuelle. De nos jours, nous aspirons tous à connaître une fin de vie moins tragique, qui plus est, à profiter pleinement de nos vieux jours. En effet, à quoi bon voir sa longévité significativement s’accroître si le prolongement de l’existence humaine est impitoyablement synonyme de mal-être? En bref, il ne suffit pas de donner des années à la vie; il importe aussi de donner de la vie aux années. Partant de là, bien vieillir est actuellement considéré comme une aspiration individuelle légitime tout à fait louable. Il s’agit aussi d’un important défi de santé publique et d’un enjeu sociétal de taille, justifié par une implacable logique économique (limiter l’explosion des coûts de santé) et de méritoires considérations humanistes (promouvoir la bientraitance des aînés). Bien vieillir est en outre une utopie d’hier aujourd’hui devenue réaliste au regard des perspectives d’évolution heureuse que nous font miroiter certaines études menées sur le vieillissement « réussi ». Mais à quoi fait-on au juste allusion ?...

Lire la suite fleche
Source : http://ccsp.qc.ca

Lectures : 3631 Commentaires
Notez cet article:
2

Mots-clés

accompagnement accueil activités affectivité âgisme aidants Alzheimer angoisse de mort animaux appareil psychique approches non-médicamenteuses argent art atelier thérapeutique bénévolat bientraitance Bistrot Mémoire blouse blanche chute clowns communication comportements troublés consentement consolation convention tripartite corps couple âgé culture déficiences sensorielles délire démence fronto-temporale démence sévère dépendance dépression désorientation deuil domicile ecmnésie écrit EHPAD émotion empathie engagement social environnement épuisement éthique euthanasie expression familles fatigue féminisme fin de vie FNG fonds documentaire formation gérontologie groupe groupe de parole groupe thérapeutique habitudes handicap hôpital Humanitude identité inclusion infantilisation institution intimité inutilité jeu législation littérature livre maison maladie chronique maladie neurodégénérative maltraitance mémoire métapsychologie mort mots narcissisme nuit opposition Parkinson paroles PATHOS personnalité personne âgée personnel perte philosophie philosophie du soin posture professionnelle projet de vie individualisé psychanalyse psychologie psychologie clinique psychologue pudeur pulsion de mort recherche reconnaissance des émotions faciales repères représentation rire secret professionnel séminaire sensoriel sexualité SLA société soignants soin soin relationnel soins solitude stéréotypes stimulation subjectivité suicide technologies téléphonie sociale témoignage tests neuropsychologiques traçabilité transmission traumatisme travail du vieillir troubles cognitifs tutoiement Validation vécu professionnel vieillissement